Sommet Mondial du Gouvernement : les Gouvernements du Monde Doivent s'adapter à une nouvelle norme à l'ère d’un changement sans précédent

Le 5ème Sommet Mondial Annuel du Gouvernement examine la mondialisation future

Dubaï, Émirats Arabes Unis-Mardi 25 Avril 2017 [ ME NewsWire ]

Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Vice-président et Premier Ministre des Émirats Arabes Unis et Gouverneur de Dubaï, a accueilli aujourd'hui 4000 leaders et experts mondiaux de 139 pays à Dubaï pour lancer le 5ème Sommet Mondial du Gouvernement.

La première journée du Sommet a été lancée par un discours inaugural prononcé par Klaus Schwab, Fondateur et Président du Forum Economique Mondial, qui a alerté les gouvernements sur la « crise émotionnelle » mondiale : « Si nous voulons aller de l'avant, nous avons besoin d'un système entièrement nouveau où l'être humain est au centre, et l'avancement de la société est la clé ».

En se basant sur ce sentiment, un panel d'experts, dont le professeur Jeffrey Sachs, économiste américain, a conclu que le succès du gouvernement doit être défini par sa capacité à accéder au bonheur et le bien-être de ses citoyens et devrait remplacer les anciens paradigmes axés sur la performance économique.

La journée d'ouverture a également été marquée par la présentation du « Prix 2017 du Meilleur Ministre du monde » discerné à Son Excellence Awa Marie Coll-Seck, Ministre Sénégalaise de la Santé et de l'Interaction Sociale. Le Prix, qui juge les nominés ministériels sur la base de quatre paramètres d'excellence - innovation, leadership, impact et réputation - a honoré Son Excellence pour sa contribution à l'éradication de l'Ebola, à la réduction des taux de mortalité infantile et à la prévention du paludisme au Sénégal.

Le Premier Ministre japonais Shinzo Abe, a également avancé des remarques renforçant le rôle central de la diversité en stimulant les nouvelles idées et l'innovation. Abe a souligné : « Comme le monde devient plus diversifié sur le plan culturel, il est essentiel que nous comprenions comment ces traditions coexisteront dans l'avenir. Il est également nécessaire que les gouvernements utilisent cette diversité comme un pilier pour permettre la croissance économique fondée sur l'innovation. ».

La séance principale a comporté une discussion interactive avec Son Altesse Sheikh Mohammed, qui a fourni une vision optimiste de l'avenir. Son Altesse a abordé les problèmes et les points forts dans la région, le nouveau président des États-Unis et même les théories du complot.

Interrogé sur des liens potentiels avec les États-Unis et Donald Trump, il a déclaré : « Notre relation avec les États-Unis est une relation entre les pays et les gouvernements, et non pas avec les individus. Il a poursuivi : « les Émirats Arabes Unis continueront à prioriser leurs intérêts pour guider leur programme de politique étrangère ».

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Wael Hayatli, +971-55-965-5728

whayatli@apcoworldwide.com

 





Permalink : http://me-newswire.net/fr/news/3348/fr

Profil Langue

Multimedia

Photos

His Highness Sheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum during his session at the World Government Summit 2017  -(Photo: ME NewsWire)

His Highness Sheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum during his session at the World Government Summit 2017 -(Photo: ME NewsWire)

Permalink : http://me-newswire.net/fr/news/3348/fr